2CV.

Un nouveau week-end à la campagne et l’occasion d’adopter l’attitude qui convient. J’entends par là : les vieilles chaussures, vieilles vestes, pantalon déjà très sale

2 jours chargés : planter des radis, aller compter les moutons, recompter les moutons, tondre une pelouse grande comme le stade de France, arpenter la forêt sur un gigantesque quad, éviter ces saloperies de petits moucherons qui piquent (oui, c’est un côté assez désagréable de la campagne suédoise : les moucherons piquent, et se balladent souvent avec 150 de leurs copains), enfiler des semelles de plomb et se planter devant Suède-Espagne, soutenir la Suède, pleurer à la fin du temps règlementaire et finir par se rappeler que de toutes facons, quelqu’un savait que la Suède avait une équipe nationale ?

Au milieu de tout ca, un retour en France pour quelques heures… A bord de celle que l’on conserve comme une pièce de 2 francs de 1991… la Citroën 2CV, celle qui a fait le bonheur de beaucoup et que certains
utilisent encore comme on utilise une vieille paire de Converses.

30km, Mårdshyttan – Lindesberg, la bestiole a tenu le coup.

J’ai découvert ce jour là qu’il était possible de pousser une voiture à une main.

Bien à vous, je vous aime pour la plupart.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *