La Suède brille dans le football féminin, mais pas seulement. Elle a aussi créé le roulement à billes, Abba, la dynamite, les robes à fleurs et un nombre conséquent d’autres petites choses qui ont, chacune à leurs manières, participé au monde que l’on connaît aujourd’hui.

Parmi elles, une habitude dont les suédois sont devenus maîtres : se mettre à poil.

En Suède, on se déshabille, et on s’en fout. Mais il faut reconnaître que les opportunités ne manquent pas.

À Poil les Enfants

Les enfants en Suède, on s’en occupe très bien. On les emmène souvent à la piscine, et quand celle-ci est fermée, on attend l’été pour aller les jeter dans les lacs de la ville.

Pour des raisons avant tout pratiques, les suédois en chemin vers la piscine voyagent léger: une banane, une serviette de bain et le dernier Camilla Läckberg. On a oublié le maillot de bain pour le gamin mais on s’en fout, à poil les enfants.

À Poil les Voisins

Plus inattendu, les suédois semblent porter un intérêt tout particulier à se promener à poil dès lors qu’ils se retrouvent chez eux. Est-il vraiment nécessaire de rester habillé à la maison?

Rien ne semble perturber un suédois tout nu. Pas même l’idée de tirer le rideau de la fenêtre qui, contre toute attente, ne donne pas sur une petite cour chatoyante mais bien un immeuble en vis-à-vis à quelques mètres de là.
De quoi surprendre un étranger qui aurait eu la présence d’esprit de boire un café sur son balcon ce matin là. À poils les voisins.

À Poil Dans le Sauna

Que l’on soit dans un sauna ou dans le vestiaire d’une piscine municipale, une discussion sur les conflits diplomatiques de la Suède est toujours plus appréciable à poil.

En famille ou avec ses copains, le maillot de bain n’est jamais le bienvenu lors de ces occasions toutes particulières. On en viendrait presque à s’interroger sur une éventuelle pénurie de slips de bain  que la Suède aurait connue et dont elle ne se serait jamais vraiment remise. À poil les copains.

À Poil les Poils

Mais avant tout, si la Suède se promène à poil, c’est évidement par qu’elle trouve ça chouette.

Et dans ce pays où tout le monde est très beau, on mène évidemment une chasse aux poils sans merci. C’est David contre Goliath, un combat perdu d’avance: on les rase, on les épile, on les décolore, et parfois, on en fait des chaussons pour l’hiver. À poil les poils.

À Poil la France

C’est avant tout un conflit culturel: ces suédois à poil nous amusent, parce qu’ils vont à l’encontre de notre pudeur nationale.

Mais quand, un 15 août sur une plage de la côte Atlantique, nous sommes des dizaines à tenter de sauter à pieds joints dans un maillot de bain tout en gardant deux mains pour tenir sa serviette à la taille, ils sont nombreux les suédois à nous observer du coin de l’œil en se disant que quand même, on est vraiment pas mal en Suède.