A l’occasion donc de la fermeture de Paris, esquisse(s), je retombe sur un billet qui date pas mal, mais qui se trouve avoir sa place ici aussi. Hop, comme à la belle époque :

« Après ma sélection d’hôtels alternatifs à travers le monde (disponible quelque part ici, je ne sais plus exactement où), j’ai décidé de vous informer, à intervalles irréguliers, de lieux à visiter, ici ou là, à Paris ou à Mouchette, en France ou à l’étranger.

Le deuxième objet de ma sélection sera donc cette fois-ci un lieu résolument atypique, en plein cœur d’une fabuleuse ville, à savoir, la Kebabhuset, Lindesberg, Suède.
Huset, pour « ett hus », à savoir « la maison » et Kebab, pour kebab, à savoir « kebab »
Je devrais d’ailleurs envisager de modifier la formulation, parce que littéralement, « la kebabhuset » se traduirait par « la la maison du kebab ». Préférez donc « la kebabhus » par exemple.

Bref, il s’agit donc de la maison du kebab, qui doit je pense exercer depuis bien des années, et qui a su au fil du temps se spécialiser dans…la pizza. Ouais.

Arrivé à Stockholm, il ne vous faudra effectuer qu’un petit crochet de 200km afin de rejoindre cette merveille de la restauration (rapide), au cœur de la (seule) rue commerçante de la charmante ville de Lindesberg.

Pêle-mêle, un large choix de pizzas : la pizza à la crevette (la classique), la pizza à la frite (plus alternative) et l’internationale pizza frites-bananes-cacahuètes avec éventuellement le supplément chocolat fondu. Des menus sont disponibles, le prix ne dépassera pas 50kr par pizza, à savoir pas plus de 5€ pour une restauration végétarienne de qualité. Un bon plan, finalement.

Plus d’informations disponibles ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lindesberg

Tu t’interroges, sur le bien-fondé de se taper 200km pour une pizza finalement assez dégueu. Et c’est bien normal. Mais toi aussi, tu détestes le Club Med, Lookea Voyages et ce genre de compagnies douteuses. Toi aussi, tu aimes vivre chez l’habitant, éviter la case « touriste ». Toi aussi, tu fais partie de ce genre de personnes qui préfèrent se perdre dans la jungle de Chiang-Maï, plutôt que l’hôtel 4 étoiles à Bangkok, et qui refusent le voyage en dromadaire lorsque tu pars à Djerba.

Si tu te reconnais dans cette description, certes hâtive mais pas moins représentative, alors toi aussi tu peux te taper 200km pour manger suédois, vraiment suédois.

C’est dit. Sinon, continuez d’acheter des disques, et portez vous bien.

z.gif

Kebabhuset
Kristinavägen 47,
Lindesberg.
Tel 0581-100 70″