Hur gick det ?

Il y a, dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, un certain nombre de choses que l’on ne remarque pas nécessairement au début mais qui malgré tout deviennent chaque jour un peu plus la base de toutes vos conversations.

Il arrive un jour (parfois un 16 janvier) où vous prenez conscience qu’à raison de 50 fois par jour vous prononcez la même phrase, et qu’on vous répond inévitablement 50 fois la même chose.

Cette illumination soudaine concerne cette petite ritournelle : « hur gick det ? » Chatoyant.

« Hur gick det », grosso modo « comment ça s’est passé » est un véritable pilier de la vie quotidienne. C’est certainement grâce à lui que la Suède est la Suède, il fait la blondeur des suédois, il est malgré ses apparences chétives le fondement de toute une nation.

Cette petite phrase revient constamment (avec sa petite copine la déclinaison : « hur går det ?» (Comment ça se passe ?) lors d’à peu près toutes les situations possibles.

Si vous multipliez les réunions, alors vos collègues multiplieront les « hur gick det ? » Que vous soyez plombier, chômeur, étudiant, « hur gick det ?» ponctue inévitablement vos journées.

La réponse est elle aussi très standarde, « det gick bra » signifie évidemment « ça c’est bien passé » Je remarque d’ailleurs que peu importe l’issue, il n’y a pas d’alternative à « det gick bra ». Ça s’est toujours très bien passé. Que vous ayez enterré votre cousine, foiré un entretien d’embauche, égaré les clés de la porte en fonte de votre appartement, tout ce sera toujours très bien passé.

Je m’interrogeais il y a encore quelques jours sur le mystérieux sourire quotidien des suédois, cette apparente joie de vivre, et je viens désormais d’en percer le mystère. Les suédois vont toujours très bien, parce qu’ils sont persuadés de jamais n’avoir de problèmes. Ouais, det går bra.

Partager sur les réseaux:
error0

Une réflexion sur « Hur gick det ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *