Jour 3 : Stockholm, la belle ville

Après quelques coups de tournevis, une chasse d’eau défectueuse (décidemment…) et la découverte d’un manque évident de prises murales dans l’appartement, je décide en bon touriste de découvrir un peu la ville dans laquelle je risque de passer pas mal de mon temps.

Note : la notion de touriste n’est certes ici pas la plus adaptée. Ceci dit, à peine 3 jours après l’emménagement, j’avoue avoir du mal à me considérer autrement qu’un touriste.

Premières notions de géographie :

Stockholm est un pays une ville composée d’îles, plus ou moins grandes, plus ou moins actives, toutes bien différentes. Là où le suédois est à plaindre, c’est que lors de la recherche d’un nouveau logement, il n’a malheureusement pas beaucoup le choix de l’endroit où il souhaite habiter. Je m’explique : le système du logement à Stockholm est sensiblement équivalent au système des HLM en France, à savoir qu’il est nécessaire de s’inscrire sur la liste du logement désiré, et… d’attendre. De 3 mois à 6 ans, la patience est de rigueur. Alors, je comprends tout à fait que le fait de disposer d’un logement à Stockholm est déjà une chance, et je doute que les suédois chipotent sur le quartier, l’orientation Nord-Est douteuse, la salle de bain trop exigue etc.

Plan de la ville :

slussen.jpg

J’en viens au fait : cet appartement n’est pas tombé du ciel, il s’agit bien evidemment d’un piston (dieu que je déteste ce mot). Là où je suis chanceux, c’est que je suis tombé dans un quartier à la fois sympa, animé et culturel. En bon « touriste« , j’ai fait l’acquisition du « Stockholm, a map and guide, all in one » qui parvient à décrire en à peine 4 lignes les caractéristiques de chaque île.

L’équivalent pour Paris serait « 18ème : un mélange de bobos et d’immigrés pauvres / 16è : racistes-bourgeois / 15è : on s’emmerde ferme »

Et voici ce que dit mon guide, sur « mon » île, Södermalm : « It is writers, musicians, artists and media people who are now stamping their identity on the neiborhood, and gritty bars, unconventional cafés and exciting international restaurants are springing up on every corner. »

Comprendre: si tu es jeune et mal coiffé, this is the place to be.

Petit apercu, une rue de Södermalm :

brannkyrkagatan_sodermalm_stockholm_2005-06-17.jpg

Voici ce que nous dit Wikipédia sur Stockholm :

Stockholm est la capitale de la Suède.
Située au bord de la mer Baltique, la ville est construite en partie sur plusieurs îles, à l’embouchure du lac Mälar, ce qui lui a valu, à l’instar d’autres cités européennes, son surnom de Venise du Nord.
La commune de Stockholm (Stockholms Kommun) à proprement parler compte 780 000 habitants. Néanmoins, le nom de Stockholm est généralement donné à l’ensemble du comté de Stockholm, qui regroupe 1,9 million d’habitants. En tant que capitale suédoise, c’est à Stockholm que le gouvernement réside et que le parlement siège. Elle est également la résidence du chef de l’État, le roi Carl XVI Gustav.

Ce message est déjà suffisamment long, je débrief très bientôt sur mon parcours pied.

Prochainement : Södermalm, d’un bout à l’autre.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *