Ma vie de jeune #2

Un vendredi soir de plus. Le 4ème je crois, depuis l’épisode « R19 Paris/Stockholm« . Un mois et toujours en vie, tentant la survie. La survie est assez aisée ici.

Pas vraiment d’insécurité. Pas de virus H5N1, de vache folle. Hypothèse : le suédois meurt peut-être simplement de froid, le jour venu.  Nous sommes le 13 otobre, et il fait froid, très froid.

L’hiver approche et les journées plus courtes par la même occasion. Un français en Suède depuis plus d’un an m’a dit il y a 3 jours qu‘il pensait survivre son premier hiver. Ca n’a pas été le cas. Non pas mort hein, mais pas loin semble-t-il, la difficulté de vivre dans l’obsucurité durant l’hiver a presque eu sa peau. J’espère qu’elle n’aura pas la mienne. Joignez vos mains et priez pour moi.

Alors hier, un vendredi comme beaucoup d’autres. Nous étions 4, il y avait ce cubis de JP-Chenet, cette bouteille de blanc, ce quintal de bière à 5,2°. La rencontre d’une suédoise, à peine 22 ans, venant d’acheter son premier appartement à Stockholm. Comme j’ai pu acheter un jour mon rillettes cornichons, elle a acheté son premier appartement.

Appartement. SON appartement. Son APPARTEMENT.

Oui, bon, 26m², c’est pas la gloire mais… enfin, je connaissais ce besoin excessif d’indépendance chez les suédois en règle générale. Autant dire qu’ils y vont franchement, ils y vont de LEURS forêts, de LEURS appartements. Le temps d’un passage à la banque, d’un banquier conciliant. Intéressant d’envisager l’idée qu’il existe un pays où acheter un appartement avec un salaire d’étudiant est possible.

A partir du moment où nous avons joué du Ukulélé sur le balcon, nous avons compris qu’il était temps de prendre l’air… de rejoindre un bar. De la difficulté d’en trouver un encore ouvert à 1h’. Le fait est qu’il faut oublier très vite la notion de « choisir » un bar. Le bar s’impose, parce qu’il est le seul à fermer ses portes après 3h du matin. Quelques minutes pour y rentrer, une ambiance de salle de bains, une bière, 2 cigarettes.

Ce matin, promenade des familles au centre de Stockholm… L’image était superbe. La Suède est un beau pays pour beaucoup de choses, et je le découvre chaque jour un peu plus. Ce froid, cette lumière et cette rue piétonne… Un très, très beau samedi matin.

Je vous aime, bande de planqués.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *