Nollåtta.

Tu l’as certainement su/lu/vu, ce vendredi dernier avait pour date : 08/08/08.

Ce genre de date est l’occasion pour pas mal de dire « tiens, si on se mariait? » et donc en France de fêter gaiement 16.400 mariages ce jour là.

Ça fera certainement un paquet de paperasse quand ils divorceront tous le mercredi 9 septembre 2009.

Quoi qu’il en soit, Stockholm était encore à la fête en ce 08-08-08, car prête à fêter n’importe quoi : 08 est aussi l’indicatif téléphonique des résidents à Stockholm.

La ville n’a donc pas lésiné sur les moyens, et a ouvert une gigantesque scène où 50.000 personnes pouvaient semble-t-il danser ce vendredi soir, dans un quartier très bling-bling de la capitale. À événement exceptionnel public exceptionnel, le récit de mes camarades confirment ce que j’avais devancé : ils étaient des milliards à vouloir danser sur 50.000 places. La bière sur les chaussures et les chemises mouillées.

En être raisonnable que je suis, j’ai su me contenter du feu d’artifice organisée par la ville, semblable à tous les autres, à la différence près que sont apparus de façon récurrente des dizaines de « 08 » de couleur, comme autant d’indicatifs téléphoniques dans le ciel, comme autant de 8 août 2008, comme autant de prétexte à fêter n’importe quoi, comme autant de bonnes soirées passées à Stockholm.

Portez vous bien.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *