J’y suis…

En tailleur sur le parquet parce que je n’ai pas encore les quelques meubles nécessaires à chaque vie bien rangée. J’ai donc passé la toute première nuit… la nuit… plus à Paris mais à Stockholm. La différence est pourtant flagrante; pour la première fois de toute une vie (de pauvre), je peux choisir de manger dans la cuisine, OU dans le salon. Jusqu’alors, le choix m’était imposé par l’étroitesse du lieu : je mangeais dans le salon. Mais aussi dans la cuisine. Et aussi dans la chambre. Tout ça en même temps. Ouais. Le compact living parisien, j’en connais pas mal qui donneraient leurs parents pour en sortir.

Enfin, voilà, à jouer les riches… mon nouvel appart est gigantesque et le loyer misérable. Vous êtes les bienvenus, vous et vos cousins.

Je rentre toujours le 8 pour 2 semaines. Paf.

J’essaierai d’organiser une soirée de départ surprise si personne ne l’organise pour moi. Ceci dit, je déteste ça, en règle général. Pas les surprises hein… mais les soirées de départ… Bref. Je vous verrai tous un par un, par tranche de quart d’heure. C’est ce qu’il y a de plus rentable et ça contentera même les gros relou(x).

Je vous embrasse.