Regarde un peu la France

Il y a ceux qui ont quitté la France pour un travail à Stockholm, ceux qui ont rencontré une suédoise à Paris, ceux qui sont partis pour un apprentissage linguistique etc… mais tous ont un point commun : ils regardent désormais la France en rigolant.

En rigolant de ce qu’il s’y passe, et sourire à l’idée de ne plus en être.

Un ami reçoit récemment un coup de fil du Trésor Public qui lui réclame quelques milles euros dus de sa dernière année en tant que salarié en France. Et a du mal à dissimuler sa joie lorsqu’il effectue le virement tout en pensant que plus jamais il ne versera un centime à ces bandits, fier qu’il est de payer ses impôts dans un pays où l’argent ne sert pas à financer les vacances d’un président pour lequel il n’a jamais voté.

On observe depuis Stockholm ceux qui battent le pavé à Paris pour des fermetures d’usines, des hausses de salaire. Les expatriés prônent la séquestration sans sommation des patrons mais très vite se sentent beaucoup moins concernés… on évoquera les mouvements sociaux autour d’un verre de rouge au bord d’un lac avant de conclure que la France n’a que des problèmes… qu’on oublie très vite en débouchant une deuxième bouteille.

On se réveille un matin en apprenant la défaite de Monfils à Roland-Garros…  On se surprend alors à réaliser que c’est surtout la victoire de Soderling qu’on attend avec impatience.

ten_a_soderling_580

On ne devient pas moins français lorsque l’on s’installe loin des frontières de l’hexagone, mais c’est certain, on devient chaque jour un peu plus étranger.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *