On en parle comme d’un fait national, un 14 juillet, un chou à la crême… La fin des vacances pour beaucoup et on a cesse de se le faire répéter.

Enfin, j’ai cette pensée émue pour beaucoup de tristes parisiens qui soit n’ont pas eu de vacances, soit ont tenté le combo plage/parasol/Argelès, certainement pour la dernière fois. Certains ont du peut-être trainer des enfants… peut-être même les enfants des autres… D’oú la nécessité de ne pas faire d’enfants; ou d’en faire 2, et leur apprendre les bases de l’autonomie et de l’entraide fraternelle, dès 6 mois.

Enfin, tout ceci n’a aucun sens, sinon de donner signe de vie. Un manque de temps évident pour remplir cette page, et un manque de pratique évident du clavier nordique.

Quoi qu’il en soit, je serai de retour du 8 au 21. C’est bientôt mon anniversaire, certains d’entres vous peuvent donc commencer à se cotiser (les petits cadeaux m’ennuient… alors je ne sais pas… une console de jeux…. une guitare… enfin, il vous reste le temps de la reflexion)

Bien à vous.