Un guide à Stockholm

Après un certain temps passé ici, j’ai eu la chance de recevoir la visite de proches, d’amis, de la famille, et ce à plusieurs reprises.

Alors que je n’étais qu’un piètre guide touristique à mes débuts d’expatrié en août 2006, je dois reconnaître qu’aujourd’hui mes compétences sont nettement plus étendues, et je dispose de parcours pré-établis suivant le nombre de jours passés en ville, la météo et les envies de chacun,

Malheureusement, rien de professionnel de mon côté (je laisse ça au soin de l’amie Séverine) mais  mes performances sont ceci dit tout à fait honnêtes.

Nécessairement, ce sont les mêmes endroits qui reviennent encore et toujours. Des endroits qui m’ont vu passé des centaines de fois, qui figurent sur une cinquantaine de photos sur mon ordinateur, des photos à toutes heures, à toutes saisons.

Deux heures à tuer sur Södermalm ? Je vous emmène à Tantolunden, et je ne manque pas de vous faire remarquer cette maison construite autour de  l’arbre. Dans 80% des cas, vous la prendrez en photo. Et moi aussi. Encore une fois.

tantolunden

Si le temps le permet, l’immanquable Monteliusvägen est sur la suite de notre parcours. À ce moment là,  il y a souvent une réflexion sur la quantité d’eau quand même vachement impressionnante à Stockholm, et un type qui demande si là bas, c’est la vieille ville, en pointant son doigt vers le centre ville.

monteliusvägenb

Évidemment, je propose de clore le parcours par Gondolen, cette gigantesque passerelle qui fait la fierté des autochtones. C’est souvent à ce moment que quelqu’un trouve qu’il y a trop de vent à Stockholm, qu’il a définitivement trop froid et qu’il serait bien partant pour un vin chaud.

gondolen

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *