Un sport de combat.

Fumer n’est pas, à proprement parler, un sport. Même si elle se pratique de façon quotidienne, avec un rythme soutenu pour certains et même certaines ambitions d’en augmenter la fréquence pour d’autres, la cigarette reste et restera une arme fatale.

Ce que je, en revanche, considère plus comme un sport, c’est la recherche de la cigarette, et sa pratique quotidienne.

Je m’explique : les suédois ne fument pas. Fin de l’explication.

Dès lors, 2 challenges :

  • Trouver la cigarette. Étant un amateur de tabac à rouler, la tâche est d’autant plus difficile. La production est quasiment inexistante, mais j’ai depuis quelques mois trouvé le meilleur dealeur de cigarettes du tout Stockholm, qui écoule je pense, avec moi pour seul client, ses derniers paquets de tabac à rouler. Sachant que d’ici quelques mois, lorsque j’aurai épuisé le stock de ce gentil monsieur, il ne me restera vraisemblablement qu’une seule option : un retour en France.
  • Pratiquer la cigarette. La cigarette à Stockholm ne se pratique jamais, à l’exception des vendredis et samedis soirs, lorsqu’il y a une quelconque consommation d’alcool latente. Étant donné qu’un suédois n’ira jamais dépenser 43kr pour un paquet de Camel Ultra Light, il adopte la technique dite de la « CDA » : fumer les Clopes Des Autres. (Un phénomène sociologique excessivement intéressant, qu’il serait bon d’analyser en profondeur un peu plus tard) Il est donc bon de prévoir, lorsque tu seras un fumeur seul face à 50 suédois, de quoi subvenir à ta consommation, et surtout à celle des autres.

Il devient donc difficile de fumer sans être en proie à la méprise des autochtones. Même si ce n’est pas (encore) clairement indiqué que la cigarette ne se pratique pas dans l’ensemble des lieux publics, la loi fait déjà quasiment légion (et bien entendu, je considère le dehors, la nature, les arbres, les oiseaux et la forêt comme un lieu public)

J’use de l’hyperbole pour le style, l’écriture, j’exagère bien entendu légèrement les faits, mais tout de même, j’ai du mal à me résoudre au fait qu’il soit noté, noir sur blanc dans mon contrat de location, que la consommation de la cigarette est strictement interdite dans l’appartement. Paf.

Ceci est et sera l’unique sujet sur la cigarette présent ici, étant donné que je viens certainement de perdre 50% de mes lecteurs (et de faire baisser d’au moins autant le tourisme français à Stockholm)

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *