Une bouteille à la mer.

Il existe à Stockholm un pays fantastique, un pays flottant qui chaque jour vous transporte d’une capitale à une autre. Pour 150kr, il est possible de rejoindre l’Estonie, la Finlande, depuis Stockholm à bord d’un bateau de croisière. L’aventure vous promet de nombreuses heures sur un paquebot tout confort, et seulement 6h sur place.

La finalité du voyage est en revanche sournoisement dissimulée sous le paquet cadeau: il n’est en effet nullement question d’aller découvrir l’Europe, de partir à la conquête des pays proches de la Suède les cheveux gras et le sac à dos sur l’épaule. Non, il s’agit simplement de traverser les eaux internationales.

Dès lors que le bateau navigue dans ces zones qui ne dépendent plus des lois européennes, un monsieur souriant avec une casquette jaune s’empresse d’ouvrir ce que tous attendent: le duty-free.

estellestock-366

Évidemment, les suédois ne partent pas pour 15h sur un bateau afin d’acheter du Toblerone et des Dragibus à 2€ le kilo, mais bien pour mettre la main sur une denrée si rare qu’elle suscite la convoitise: l’alcool detaxé. Tout comme on se souvient des soirées du comité d’entreprise de la Caisse d’Épargne où il était possible de manger des gaufres par centaines et tout ça pour pas un rond, le voyage pour la Finlande est un discount à la suédoise, un Leader Price scandinave.

Un pays qui bien entendu connaît ses limites,  la première étant la consommation d’alcool directement sur place (le but étant évidemment de quitter le bateau avec le plus de litres d’alcool possible, que ce soit dans le sac à dos, ou dans le sang)

Les quelques heures censées permettre aux navigants de découvrir une capitale sont dans la plupart des cas mis à profit d’une gigantesque sieste dans les cabines, avant que le bateau n’entame son demi-tour pour un retour à Stockholm, demi-tour qui sonne aussi le début de la 2ème tournée.

Je n’ai pour ma part jamais connu phénomène sociologique aussi fascinant. J’ai vu des types courir après la pinte la moins chère de Paris, des guides pour apprendre aux étudiants les bons plans pour manger pour 2€/jour, meme vu quelqu’un qui avec une bouteille d’eau givrée et un ventilateur avait inventé la climatisation pour les pauvres. Mais des centaines de blondinets qui partent pour des heures de bateau sans autre but que celui d’acheter du JP Chenet pour moins de 3€, ca non, je n’avais jamais vu.

Partager sur les réseaux:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *