Vad säger du ?

La vie quotidienne des suédois est sans conteste aussi bien réglée qu’une cérémonie d’ouverture des J.O, un sans faute de 8h à 21h avec des horaires à respecter, des gâteaux de carottes à avaler, des amis avec qui discuter etc. Elle est ponctuée de boulettes de viande, de « hur gick det » et de temps alloué aux lessives, mais plusieurs fois par jour survient un obstacle de taille qui est autant de retard pris sur le planning quotidien : l’incompréhension.

L’incompréhension, lorsque qu’un suédois s’adresse à un autre suédois, à propros de n’importe quoi de suédois : il est très fréquent qu’ils aient du mal à se comprendre, et à se faire comprendre.

Je me souviens d’un cours de communication qui exposait ce schéma finalement assez basique sur la transmission d’un message: émetteur – canal – message – récepteur.
Concrètement, on a ici pas mal de raisons de se foirer dans le processus: il faudra dans un premier temps formuler clairement son message, le prononcer de façon intelligible, qu’il soit entendu correctement par l’interlocuteur et enfin que celui-ci le comprenne.

Et très étrangement, les suédois sont assez forts pour ça, pour se rater sur l’une ou l’autre des étapes.

Il est en effet très courant d’entendre au milieu d’une conversation un « vad säger du ?», qui tombe aussi tragiquement qu’un verre de rouge sur la moquette.
« Vad  säger du ?», littéralement « qu’est ce que tu dis ? » qu’on peut bien entendu assimiler à notre bon vieux « quoi ?! » des familles.

h-3-1234728-1217579645

Un « vad säger du ?» et l’interlocuteur est contraint de se répéter, constatant un véritable échec personnel et certainement les limites d’une langue aussi. Je serais très curieux d’en connaitre les raisons, bien qu’il me soit difficile de lancer des hypothèses à tout va aujourd’hui. Certainement un problème dans le débit. Ou un souci avec ce qu’ils ont pu inventer de pire, les voyelles courtes et les voyelles longues. Ou probablement parce que le suédois ne peut pas être à la fois rigolo et compréhensible.

Un bon ami à moi disait que les suédois semblaient parler avec une truite dans la bouche. Je n’avais porté que peu d’intérêt à cette réflexion il y a quelques années. Il est en fait fort probable que ce type fut un génie.

Partager sur les réseaux:
error0

Une réflexion sur « Vad säger du ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *